Les Karibous remportent la MakerFight

Makerfight ! L’événement organisé par Technistub (le FabLab de Mulhouse), consiste principalement en un tournoi de robots de combat, s’affrontant au cours de duels sans merci. L’équipe de robotique de La Machinerie, Les Karibous, a remporté ce samedi 13 avril l’édition 2019 !

C’est dans une friche industriel de Mulhouse, dans le bâtiment 75, baptisé MoToCo (pour More To Come) que se déroule la MakerFight. Cet événement réunit pour une journée les amateurs de robotique, les makers et les curieux. Dans la grande hall, on trouve de nombreux stands d’associations ou de collectifs venus proposés des ateliers ou activités pour découvrir la robotique et la technologie. Les enfants sont particulièrement choyés et peuvent bidouiller, fabriquer, piloter en étant guidé dans leurs découvertes. La Machinerie avait d’ailleurs participé à l’édition 2018 en tenant un stand.

A l’assaut de Mulhouse !

Mais en 2019, sur invitation des organisateurs, nous avons décidé de participer à l’autre versant de la MakerFight : le concours de combat de robots ! Pour restituer l’ambiance, partez d’un concept se rapprochant des spectaculaires Robot Wars, qui voient s’affronter des robots de combat enfermés dans une arène protégeant les spectateurs des étincelles, débris de bois et de métal, et autres projectiles.

Crédit photo : La Fabrique (http://lafab.org/makerfight_2019/)

Le concours de Mulhouse est basé sur le même principe, avec bien évidemment des contraintes de sécurité adaptées à un événement associatif, et dont les participants sont des makers amateurs. Par exemple, le poids des robots ne peut excéder 20 kg. Malgré tout, l’inventivité des participants garanti d’années en année du très beau spectacle, avec des robots très différents les uns des autres. Pour sa première participation, l’équipe de robotique de la Machinerie (Les Karibous), avait choisi de travailler sur un robot simple et fiable mais sans arme (!).

Robot des Karibous pour l’édition 2019 de MakerFight

La stratégie était de disposer d’un robot mobile et capable de passer sous les autres robots pour les soulever, les retourner, les déplacer… en restant inaccessible pour leurs armes ! Une stratégie dont nous espérions qu’elle nous permettrait de survivre durant quelques combats, le temps de prendre de l’expérience pour d’autres participations. Dès les premiers duels, dans la phase de poule, elle s’est révélée payante et nous avons eu la joie et la surprise de gagner nos premiers matchs !

Match Karibous – Wheel’n Kill lors de MakerFight 2019

A l’issue de la première phase du concours, et malgré un robot un peu meurtri, nous pointions en tête de notre poule, ce qui nous a garanti un ticket pour les phases finales !

De surprises en surprises !

Heureux mais un peu incrédules, nous nous disions que la chance avait été de notre côté pour ce début de compétition mais que les phases finales allaient sonner le glas de notre aventure. Nous nous attendions à tomber sur un terrible robot trancheur, ou doté d’une roue à inertie capable d’envoyer notre robot désarmé dans le décor. Dès les quarts de finale, le nom de notre adversaire laissait déjà présager le pire pour la suite.

Adversaire des Karibous pour les 1/4 de finale : le robot Carnage !

La lutte fut âpre et notre robot a beaucoup souffert, mais nous sommes tout de même sorti vainqueur de ce match à haut risque ! Arrivés en demi-finale, nous avons retrouvé le robot « Délicatesse Agricole » que nous avions combattu en phase de poule. Encore un combat rude, contre un robot très lourd (20 kg) et doté d’une pelleteuse capable de saisir un robot pour le retourner ! Après 3 rounds, notre robot Karibous est désigné vainqueur par le jury : les portes de la finale s’ouvrent devant nous…

Demi-finale Karibous – Délicatesse Agricole (crédit photo : Quentin Chevrier)

Une finale inattendue : un Karibous au sommet

Jamais nous n’aurions imaginé nous retrouver là… Dernier match de la journée, la tension est à son comble. Nous avons mis à profit les quelques minutes de la petite finale (remportée par Délicatesse Agricole), pour panser les plaies de notre robot, bien amoché par les phases finales…

Le match s’annonçait difficile contre le robot Wido Maker 2, qui avait fait un parcours sans faute contre des adversaires redoutables ! Puissant et mobile, il est doté de 2 mandibules à l’avant qui le protège contre les attaques. Il est également réversible : impossible donc de le vaincre en le retournant !

Robot Widow Maker 2 de l’équipe French Makers

Le combat fut sans pitié, long et difficile. Trois manches ont été nécessaires pour départager les deux opposants. Et pourtant, au moment de désigner le vainqueur, c’est le Karibous qui est distingué ! Quelle joie ! Quelle surprise ! Jamais nous n’aurions imaginé ce résultat ! Et surtout pour une première participation !

L’équipe des Karibous lors de la remise des prix à la MakerFight 2019

En prenant la parole lors de la remise des prix, Adrien a tenu à remercier tous les participants pour leur engagement, et aussi et surtout les bénévoles et staff du FabLab Technistub qui travaillent d’arrache pied pour rendre cet événement possible.

Pour nous, c’est également l’occasion de remercier nos sponsors et partenaires @rscomponents_fr , @seeedstudio , @makerbeam , @Robot_Maker_com , @MAIF et VéloStation AMIENS !

Retrouvez nous sur le site de l’équipe des Karibous !