Les tiers-lieux d’Amiens reconnus comme Fabrique Numérique de Territoire du Grand Amiénois

La Machinerie, chef de file pour un consortium de 6 tiers-lieux à Amiens, est lauréat de l’Appel à Manifestation d’Intérêt “Fabrique Numérique de Territoire” pour le Grand Amiénois.

Le consortium réunit l’ALCO centre social d’Amiens Nord, la Briqueterie, l’île aux Fruits, le LAM (Lieu Artistique Mutualisé) et La Maison du Colonel. Ce sont des acteurs Amiénois qui se reconnaissent dans la nomination “Tiers-Lieux”. 

Lire le communiqué de presse : Les tiers-lieux d’Amiens, reconnus comme Fabrique Numérique de Territoire par le Ministère de la Cohésion des Territoires 

L’intention du projet…

Dès l’origine, l’intérêt et la force du dossier présenté est la dimension collective. La Machinerie n’est pas récompensée seule, mais bien comme chef de file d’un collectif de structures. C’est en ce sens qu’a été conçu le projet, et que sont présentées les actions à venir.

Pour l’ensemble des tiers-lieux du consortium ce sont, chaque année, près de :

  • 28 salarié.e.s dans les 6 tiers-lieux du consortium
  • 14 000 visites annuelles
  • Dont au moins 2000 personnes issues des quartiers prioritaires de la ville 
  • Et près de 5000 issues du milieu rural, des alentours d’Amiens
  • 5000 m2 de locaux gérés par ces tiers-lieux dont près de 750 à la Machinerie
  • Près de 200h d’ouverture chaque semaine
  • Près de 250 évènements annuels 

Nous croyons qu’il est possible aujourd’hui d’apprendre, de travailler autrement et de vivre mieux, là où chacun est installé. Nous animons les 1ers tiers-lieux d’Amiens, espaces de travail et de mutualisation de la production, qu’elle soit artisanale, culturelle, maraichère ou autre. Ces espaces partagés contribuent au développement socio-économique local en faisant vivre nos villages et quartiers par la convivialité, le maintien ou le développement de services. 

Notre mission est donc de détecter les envies de tiers-lieux, de les accompagner et de les fédérer. Le numérique est un outil au service de ces ambitions.

Pour découvrir notre vidéo de candidature , ça se passe ici.

Un dossier de candidature collectif

Découvrez les articles des Echos sur les lauréats et le Focus sur la Machinerie et la Fabrique du Grand Amiénois

L’article de France Tiers-Lieux avec le focus sur la Machinerie


Pour en savoir plus :

L’Appel à Manifestation d’Intérêt “Fabrique de Territoire”

Cet AMI, initié par l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires, s’inscrit dans les programmes “Société Numérique” et “Nouveaux Lieux, Nouveaux Liens”. Ce dernier vise à donner accès à de nouvelles activités et de nouveaux services pour les habitants grâce au renforcement des Tiers-Lieux sur les territoires. 

Cet AMI fait suite à une mission d’étude en 2018 sur le phénomène du Coworking et des nouveaux rapports au travail qui s’est assez vite transformée en étude sur le phénomène des Tiers-Lieux dont le nombre estimé approche les 1 800 sur l’ensemble du territoire dont 75 dans les Hauts-de-France. La Machinerie avait apporté sa contribution à cette étude. 

Qu’est ce qu’un tiers-lieu ? 

Les tiers-lieux sont des espaces physiques pour faire ensemble : coworking, micro-folie, campus connecté, atelier partagé, fablab, garage solidaire, social place, makerspace, friche culturelle, maison de services au public… Les tiers-lieux sont les nouveaux lieux du lien social, de l’émancipation et des initiatives collectives. Ils se sont développés grâce au déploiement du numérique partout sur le territoire. Chaque lieu a sa spécificité, son fonctionnement, son mode de financement, sa communauté. Mais tous permettent les rencontres informelles, les interactions sociales, favorisent la créativité et les projets collectifs. En résumé, dans les tiers lieux, on crée, on forme, on apprend, on fait ensemble, on fabrique, on participe, on crée du lien social…

Selon le rapport de la mission coworking, “les Tiers-Lieux se distinguent désormais par 3 éléments conjugués. D’abord, leur dimension intrinsèquement collaborative, voire communautaire. Ensuite, la primauté qu’ils accordent au “faire”. Enfin, leur haut degré de mixité. En ce sens, les Tiers-Lieux peuvent se définir comme des espaces physiques et numériques du faire ensemble“.

La définition des Tiers-Lieux retenue dans le cadre de Movilab: “ Le Tiers Lieux s’envisage comme l’ordinateur des villes et des organisations. Ses murs et ses ressources matérielles sont le boîtier, la machine vide, creuse, dont le design diffère en fonction des goûts et des moyens. Les communautés sont les logiciels, les différents services qui animent la machine. Le patrimoine informationnel commun, soit ici Movilab, est le système d’exploitation qui assure le lien entre la machine et les services…” la suite ici 

« Un Tiers Lieux ne se définit pas par ce que l’on en dit mais par ce que l’on en fait… » – #TourTT

Le manifeste des Tiers-Lieux sur le site Movilab. 

Et pour en savoir plus sur les Tiers-Lieux de la région Hauts-de-France: la Compagnie des Tiers-Lieux