FNT

Quésako ?

Depuis Décembre 2019, le consortium a été labellisé avec pour ambition d’animer un consortium d’acteurs pour porter collectivement la FNT. Ce consortium pilote le projet et décide de la programmation d’évènements et actions menées par chaque tiers-lieux.

Qu’est ce que la FNT  ? Le Gouvernementa lancé, en juillet 2019, un appel à manifestation d’intérêt pour encourager la dynamique des tiers-lieux dans les territoires. Une Fabrique de Territoire est un tiers-lieu « tête de réseau » qui joue un rôle de lieu ressources pour les porteurs de projets environnants ; lieu de formation et d’apprentissage par le « faire ensemble » ; lieu d’inclusion et médiation numérique pour les populations éloignées d’internet, de ses nouvelles opportunités et enjeux sociétaux. 

Depuis 2019, La Machinerie a pour projet d’animer un consortium d’acteurs pour porter collectivement la FNT avec trois fonctions principales : 

  1. Piloter le projet global, en créant du lien avec les différents acteurs.
  2. Décider de la programmation d’évènement dont les actions menées par chaque tiers-lieux et valorisées dans le projet commun.
  3. Développer la Recherche en Innovation sociale et l’essaimage des tiers-lieux sur le Grand Amiénois. 

Le collectif régional regroupe : La Machinerie, l’Île aux Fruits, la Maison du Colonel, le centre social et interculturel ALCO, La Briqueterie et le L.A.M. (Lieu artistique mutualisé).

L’année 2020 a été particulièrement bousculée par la COVID-19 et a affecté certains lieux de manière partielle ou a réajusté leurs activités. Durant l’année 2020, la dynamique collective s’est lancée (14 rencontres), puis en 2021 cela s’est suivi du recrutement d’une chargée de développement. Anissa a pour missions de créer les supports de documentation puis de communication, soutenir la réalisation d’évènements de diffusion sur les tiers-lieux et de projets en général. Le lancement du projet a été fragilisé et plus particulièrement au niveau de sa visibilité, son ancrage partenarial et la documentation des ressources.

L’identité de ce collectif est en cours de construction, avec un travail graphique et de documentation visant à présenter les services potentiels de soutien aux projets de tiers-lieux, mise en commun d’outils de médiation et mise en œuvre d’outils numériques. Les objectifs sont de concevoir des contenus réutilisables tout en développant une offre de services pérenne. Utilisant le tissu partenarial et l’ancrage territorial de La Machinerie, chef de file, le consortium a pu à la fois se positionner en lien avec les acteurs locaux, et participer à la dynamique d’expérimentation et de recherche. La FNT a donc participé à 8 rencontres sur le territoire du Grand Amiénois, affirmant ainsi sa volonté de soutenir la dynamique de tiers-lieux et sa visibilité sur le territoire.

En ce qui concerne l’accompagnement des collectifs, les rôles au sein du consortium de tiers-lieux se partagent de la sorte : 

  • Accompagnement des collectifs artistique se fait par La Briqueterie, et à terme le LAM 
  • Accompagnement des porteurs de projets FabLab, makers et création numérique par La Machinerie 
  • Organisation de rencontre “ Apéro tiers-lieux” pour favoriser le lien entre acteurs, porteurs de projet et espaces ressources et tiers-lieux du consortium porté par la Maison du Colonel et à terme son café associatif,
  • Accompagnement des porteurs de projets transversaux à vocation sociale par le centre social et interculturel l’ALCO,
  • Accompagnement des projets de maraîchage et ferme pédagogique par l’Ile aux fruits  .

Le Consortium constitué d’un réseau de 6 tiers-lieux représentatifs de 6 grandes thématiques ancrées sur les différents quartiers de la ville d’Amiens : l’écologie et le maraîchage bio, l’expérimentation artistique, la gestion et création de FabLab, la médiation scientifique et technique, la participation citoyenne et démarche de création dans l’espace public. Ainsi tête de pont vers d’autres potentiels partenariats, le consortium de tiers-lieux cités rassemble autour de la Machinerie des partenariats et projets ciblés autour d’une seule thématique, la création d’espaces test, ou la mutualisation des services et des lieux pour accueillir les nouveaux projets.

Cela a permis aussi à certains acteurs de faire évoluer leurs stratégies de développement interne:

  • Développement de fonctions de médiations scientifique et technique,
  • Elargissement des dispositifs portés par un acteurs pour répondre à plusieurs besoins ou plusieurs publics différents,
  • Déploiement d’outils mobiles en territoire rural ou politique de la ville.

Les perspectives pour la FNT sont de :

  • Continuer à envisager un réseau local des acteurs de la médiation culturelle, scientifique et numérique via le dialogue avec l’ensemble des parties prenantes, 
  • Développer la mise en commun de ressources et outils pérennes (amorçage),
  • Développer des outillages spécifiques aux tiers-lieux (gestion d’évènements, paiement en ligne, programmes communs),
  • Déployer en son sein l’ensemble des fonctions de médiation numérique et de les piloter,
  • Sensibiliser les membres du consortium non mobilisés sur la médiation numérique.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Contactez nous :

Icône Email - Téléchargement gratuit en PNG et vecteurs

contact@lamachinerie.org

@la.machinerie